Organiser une install party

Note:

Voir organisation d'un événement et communication en premier lieu.

Prévenir les gens de faire une sauvegarde de leurs données. Demander à faire de la place sur le disque (une 100aine de Go pour être à l’aise).

Préparer des clés USB avec des Linux déjà prêts à installer. On privilégie une distribution robuste et simple à prendre en main pour les non-initiés, et on peut choisir autre chose avec les personnes demandeuses. Typiquement, un Linux Mint c’est très bien. L’environnement de bureau peut être changé s’il ne plaît pas, c’est en fonction des goûts…

Attention:

Venir avec au moins une clé BootRepair en cas de pépin!

Envoyer un mail aux responsables de l’UV NF92 (actuellement Jean-Paul Boufflet). C’est une UV de TC qui apprend les bases de l’info. Pas mal d’étudiant·es sont intéressé·es pour avoir Linux et le responsable de l’UV est motivé pour les envoyer vers nous.

On peut aussi envoyer un mail aux UV de « base » GI (NF16, LO21…).

La communication peut également être ciblée sur le groupe Facebook (sic) « UTC - Génie Informatique ».

Bien demander si les gens ont des sauvegardes et faire un disclaimer.

Penser à désactiver Secure Boot depuis le BIOS.

Sur les PC Windows, penser à :

  • Préférer réduire la partition depuis Windows. Si l’option est grisée ou que l’espace « disponible » est réellement inférieur à l’espace disponible, on peut le faire depuis l’interface d’installation de la distribution, mais il faut savoir ce qu’on fait. :p
  • Désactiver l’utilisation du BitLocker (la technologie de chiffrement du disque de Windows). Dans Paramètres > Sécurité > Chiffrement du disque, il suffit de switcher l’option et de laisser le déchiffrement se faire.

Important:

Il est absolument nécessaire de désactiver ces deux options, sinon l’install ne marchera pas voire les données pourraient être endommagées.

Attention:

Les PC avec la technologie Intel RST (c’est du RAID) doivent être manipulés avec une attention particulière. Leur désactivation dépend du type de disque (qui ne sera pas pareil sur SSD classique ou NVME).

  • Quelques pistes pour des bugs type blocage au démarrage, boot sur Windows etc.
  • Spécifiquement, si le PC persister à booter sur Windows sans passer par le GRUB, voir cette page
  • Tenter un Boot Repair à partir d’une clé
  • Partitionnement sous Windows depuis les menus de partitionnement. Si ça te dit qu’il n’y a pas de place alors qu’il y en a, c’est sans doute un problème de pagination (leur équivalent au swap). Il faut le désactiver (temporairement si besoin) dans les trucs de performances avancés
  • Désactiver SecureBoot
  • Vérifier qu’il n’y a pas de Bitlocker sur le Windows. Si c’est le cas, le désactiver (ça peut prendre du temps, il déchiffre tout). Certains installateurs graphiques (comme celui d’Ubuntu) préviennent, mais selon la distro que tu veux ça peut ne pas être le cas. Si on installe linux sans désactiver Bitlocker avant, c’est la merde
  • Booter sur ta clé. Si t’y arrives pas facilement depuis ton BIOS t’as l’utilitaire de démarrage avancé de Windows qui te permet de le faire
  • Installer linux

Note:

Si on veut installer un distro exotique et/ou moins newcommer-friendly, d’abord tester avec l’installateur d’Ubuntu ou une distro du genre puis annuler et passer à la vraie install. L’installateur d’Ubuntu fait plein de vérifications (Bitlocker, RST, etc.) que Arch ou Gentoo ne font pas par exemple.

LDAP: couldn't connect to LDAP server
Can't contact LDAP server [auth.php:621]
  • asso/inter/install_party.txt
  • de rdelaage