Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

infrastructure:creation_vm [2019/05/13 15:42] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Création d'une machine virtuelle ======
  
 +Afin de créer une machine virtuelle, il est nécessaire d'​avoir accès à Proxmox. L'​accès a l'​interface graphique de Proxmox VE se fait selon le modèle: https://​hostmachine:​8006. ​
 +A partir ce de moment là, une authentification est nécessaire pour accéder au tableau de bord de Proxmox et pour gérer graphiquement les machines virtuelles tournant sur l'​infrastructure. \\
 +
 +**Note 1:** Le https est obligatoire car c'est un paramètre par défaut de Proxmox, qui oblige des connections sécurisées. De plus, comme Proxmox utilise des certificats "auto signés"​ (self-signed certificates) et qu'il n'est pas reconnu comme CA (Certificate Authority) par le système ou par les browser utilisés, un message "You do not have a valid subscription for this server. Please visit www.proxmox.com to get a list of available options."​ s'​affiche lorsque l'on essaie de se connecter. Ceci signifie que comme Proxmox n'est pas répertorié dans votre machine, comme étant digne de confiance, une autorisation (manuelle) est nécessaire pour forcer l'​accès au service. Autorisez l'​accès et continuez pour accéder à la page de management des VMs.
 +
 +**Note 2:** Il est possible de désactiver le message de warning générer par le browser lorsque l'on essaie d'​accéder à Proxmox. Ceci s'​effectue en éditant le fichier /​usr/​share/​pve-manager/​ext6/​pvemanagerlib.js sur Alice ou sur Bob. Il est nécessaire de changer la condition (ligne 797):
 +
 +<​code>​ if (data.status !== '​Active'​) { </​code>​
 +
 +en
 +
 +<​code>​ if (false) { </​code>​
 +
 +En revanche, cette modification n'est plus effective à chaque nouvelle mise à jour de Proxmox (il est donc nécessaire de réitérer le processus a chaque fois. Il n'est donc pas nécessairement souhaitable de désactiver cette "​pop-up"​).
 +
 +**Note 3:** Pour fixer les problèmes de mapping de clavier en AZERTY, aller dans "​Datacenter"​ en haut à gauche, aller dans options et changer le mapping du clavier en Français.
 +
 +**Note 4:** Utiliser un format raw pour les hard disks
 +
 +On commence d'​abord par lancer l'​utilitaire de création d'une machine virtuelle :
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_18-34-17.png?​direct|}}
 +
 +On choisit ensuite un nom de VM :
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_18-34-47.png?​direct|}}
 +
 +On choisit le bon kernel :
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_18-35-00.png?​direct|}}
 +
 +Et on prends l'​image locale debian :
 +Au besoin, il est possible de télécharger une nouvelle version de l'iso. Pour cela, il faut effectuer un wget de l'​image dans le dossier ​
 +<​code>​
 +/​var/​lib/​vz/​template/​iso/​
 +</​code>​
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_18-35-17.png?​direct|}}
 +
 +On choisit ensuite la taille du disque dur nécessaire. Le bus est à mettre en SATA.
 +Par défaut, les machines sont buildées sur le disque local qui correspond au RAID de SSD sur les machines. Dans les paramètres de proxmox, il est possible d'​autoriser l'​installation de VM sur les disques dur. Dans ce cas, il faudra sélectionner l'​option adaptée dans le menu déroulant.  ​
 +
 +{{:​technique:​VM_creation_HardDisk.png?​direct|}}
 +
 +On choisit le nombre de coeur alloué à la machine virtuelle:
 +NB: Une configuration 1 processeur à 2 coeurs est équivalente à mettre 2 processeurs à 1 coeur. ​
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_19-55-37.png?​direct|}}
 +
 +On choisit ensuite la mémoire vive allouée, encore une fois, le paramètre par défaut est souvent suffisant. Il est également possible d'​allouer la RAM dynamiquement. Il faut alors fournir une borne supérieure et inférieure.
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_19-56-56.png?​direct|}}
 +
 +Bridge :
 +Concernant le réseau, en fonction de la machine, il faut choisir le bridge 0 ou 1. Le bridge 0 est à utiliser si la VM à builder va recevoir une IP publique. Dans ce cas, les IP publiques sont forwardées directement à la VM. Le bridge 1 permet de builder des VM sur un réseau privé naté (dans ce cas de figure, c'est l'ip de l'​hyperviseur qui est connu et les services sont exposés suivant leurs ports). Sur l'​installation de picasoft, il n'y a pas de DHCP. Le réseau configuré sur le bridge 1 est sur le range suivant: 10.0.42.0/​24. l'IP 10.0.42.1 est réservée au noeud physique et sert de passerelle de sortie pour les VM. A noter qu'il n'est pas possible de faire communiquer des VM qui serait sur le réseau privé entre alice et bob. Il s'agit ici de deux environnements séparés. \\
 +
 +{{:​technique:​VM_creation_network.png?​direct|}}
 +
 +On confirme les paramètres :
 +
 +{{:​technique:​capture_d_ecran_de_2016-12-02_20-00-31.png?​direct|}}
 +
 +Il faut attendre la création de la machine virtuelle. Une fois celle-ci crée, il est possible de la démarrer via la barre latérale. Pour effectuer l'​installation,​ on utilise ensuite la console (présente en haut à droite de l'​interface).
  • infrastructure/creation_vm.txt
  • Dernière modification: 2019/05/13 15:42
  • (modification externe)