Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
txs:framadate:docker [2018/02/21 21:20]
titouan [2) Utilisation.]
txs:framadate:docker [2019/05/13 15:42] (Version actuelle)
Ligne 29: Ligne 29:
     ​     ​
 ==== 3) Commandes à utiliser : ====  ==== 3) Commandes à utiliser : ==== 
-  * \\ <​code>​ docker build -t <​nom-image>:<​tag>​ . </​code>​ou <​code>​docker build -t <​nom-image>:<​tag>​ <​chemin></​code>​ permet de construire le conteneur à partir du Dockerfile présent dans le dossier ou dans le dossier désigné par le chemin. __exemple__ :  <​code>​docker build -t framadate:​test . </​code>​ Une option --no-cache est possible à la création de l'​image pour ne pas utiliser le cache  +  * **Commande : docker build** 
- +<​code>​ docker build -t <​nom-image>:<​tag>​ . </​code>​ou <​code>​docker build -t <​nom-image>:<​tag>​ <​chemin></​code>​ permet de construire le conteneur à partir du Dockerfile présent dans le dossier ou dans le dossier désigné par le chemin. __exemple__ :  <​code>​docker build -t framadate:​test . </​code>​ Une option --no-cache est possible à la création de l'​image pour ne pas utiliser le cache 
-  * \\ <​code>​docker images</​code>​ affiche la liste des images docker +  * **Commande : docker images** 
- +<​code>​docker images</​code>​ affiche la liste des images docker 
-  * \\ <​code>​docker-compose up -d <​nom_conteneur>​ [-f <​chemin_fichier_yml>​]</​code> ​ permet de lancer plusieurs conteneurs en même temps (pratique pour les bases de données afin de ne pas tout perdre au reboot d'un conteneur) ( -d permet l'​exécution en arrière plan, sinon il occuperait le terminal) s'​appuie sur un fichier docker-compose.yml (dans le dossier courant si non précisé) qui sert pour la description de la config du docker (défini les variables que l'on passe en paramètre entre autre). C'est dans ce fichier qu'on retrouve le nom du conteneur à lancer (avec l'​image associée)  +  * **Commande : docker-compose up** 
-  * \\ <​code>​docker ps</​code>​ affiche les conteneurs actifs  +<​code>​docker-compose up -d <​nom_conteneur>​ [-f <​chemin_fichier_yml>​]</​code> ​ permet de lancer plusieurs conteneurs en même temps (pratique pour les bases de données afin de ne pas tout perdre au reboot d'un conteneur) ( -d permet l'​exécution en arrière plan, sinon il occuperait le terminal) s'​appuie sur un fichier docker-compose.yml (dans le dossier courant si non précisé) qui sert pour la description de la config du docker (défini les variables que l'on passe en paramètre entre autre). C'est dans ce fichier qu'on retrouve le nom du conteneur à lancer (avec l'​image associée) 
-  * \\ <​code>​docker rm -f <​nom_conteneur></​code>​ supprime un conteneur  +  * **Commande : docker ps** 
-  * \\ <​code>​docker rmi -f <​nom-image>:<​tag></​code>​ supprime une image  +<​code>​docker ps</​code>​ affiche les conteneurs actifs 
-  * \\ <​code>​docker run --name <​nom_conteneur>​ <​nom-image>:<​tag>​ -e nom_var=val -e nom_val2 = val2 </​code>​ lance un conteneur à a partir d'une image avec les paramètres spécifiés. Il est fastidieux de rentrer à la main tout les paramètres d'​appel,​ on conseille de faire appel à docker-compose,​ qui permet de stocker l'​ensemble des paramètres dans un fichier en fonction du conteneur. +  * **Commande : docker rm** 
-  * \\ <​code>​docker logs -f <​nom_conteneur></​code>​ affiche les logs d'un conteneur  +<​code>​docker rm -f <​nom_conteneur></​code>​ supprime un conteneur 
-  * \\ <​code>​docker exec -it <​nom-image>:<​tag>​ <​commande></​code> ​ exécute la commande passer en paramètre dans le conteneur ​ : __exemple__ \\ <​code>​docker exec -it nom:tag bash</​code>​ ouvre un terminal à l’intérieur du conteneur ​+  * **Commande : docker rmi** 
 +<​code>​docker rmi -f <​nom-image>:<​tag></​code>​ supprime une image 
 +  * **Commande : docker run** 
 +<​code>​docker run --name <​nom_conteneur>​ <​nom-image>:<​tag>​ -e nom_var=val -e nom_val2 = val2 </​code>​ lance un conteneur à a partir d'une image avec les paramètres spécifiés. Il est fastidieux de rentrer à la main tout les paramètres d'​appel,​ on conseille de faire appel à docker-compose,​ qui permet de stocker l'​ensemble des paramètres dans un fichier en fonction du conteneur. 
 +  * **Commande : docker logs** 
 +<​code>​docker logs -f <​nom_conteneur></​code>​ affiche les logs d'un conteneur 
 +  * **Commande : docker exec** 
 +<​code>​docker exec -it <​nom-image>:<​tag>​ <​commande></​code> ​ exécute la commande passer en paramètre dans le conteneur ​ : __exemple__ \\ <​code>​docker exec -it nom:tag bash</​code>​ ouvre un terminal à l’intérieur du conteneur ​
  
 ==== 4) exemple de code : ==== ==== 4) exemple de code : ====
  • txs/framadate/docker.txt
  • Dernière modification: 2019/05/13 15:42
  • (modification externe)