Historique Picasoft

Cette page a pour but de tracer un historique des dates/moments clefs de Picasoft.

Juin 2016 : Une convergence d'intérêts autour des logiciels libres et de la protection de la vie privée émerge entre différentes personnes à l'Université de Technologie de Compiègne. Un projet se monte visant à organiser des actions de sensibilisation, et éventuellement à proposer des services alternatifs.

Automne 2016 : Le projet prend forme sous le nom de Picasoft. 2 étudiants de l'UTC ont la possibilité de travailler (via une TX) à la mise en place de serveurs pour proposer des services alternatifs. Parallèlement à cela, le projet s'officialise et une première équipe se forme pour organiser des ateliers de sensibilisation.

13 décembre 2016 : Grâce à ses serveurs hébergés par Tetaneutral, Picasoft lance son premier service basé sur Mattermost. Il est initialement utilisé pour la communication interne à Picasoft, et quelques essais à des fins pédagogique (communication étudiants-enseignants) sont fait en prévision d'une utilisation au semestre de Printemps 2017.

21 décembre 2016 : Picasoft organise son premier atelier autour du chiffrement de mail. Une quinzaine de personnes sont présentes.

11 janvier 2017 : Picasoft ouvre son second service : des pads.

1er mars 2017 : Assemblée générale constitutive de Picasoft. Le projet devient une association loi 1901.

7 mars 2017 : Picasoft organise sa première conférence.

1 et 2 mai 2017 : Le service Mattermost de Picasoft atteint quasiment en même temps les 350 utilisateurs et 20000 messages échangés, pour 25 équipes différentes.

9 septembre 2017 : En moins d'une année de service, le Mattermost de Picasoft dépasse les 500 utilisateurs et plus de 33000 messages y ont été échangés sur 38 équipes différentes.

10 novembre 2017 : L'instance Etherpad de Picasoft passe la barre des 400 pads créés.

20 novembre 2017 : L'instance Mattermost de Picasoft passe la barre des 50000 messages, pour presque 800 (792) utilisateurs sur 71 équipes.