On a souhaité avoir un fonctionnement horizontal, fluide et démocratique. L’asso n’a donc pas de bureau qui prend les décisions. Elle a bien des « rôles » spéciaux, mais les personnes qui les endossent n’ont aucun pouvoir particulier, elles se conforment aux décisions collective.

  • Représentant·e administratif·ve : lever la main quand on dit « président », dialoguer avec l’administration, signer les conventions, etc.
  • Représentant·e financier·e : avoir les accès aux comptes, réaliser les virements, etc.
  • Représentant·e technique : avoir les clés des identifiants et donner les accès aux autres membres.

On a inventé le système de la « Tout-doux-cratie ».

Question:

Pourquoi ce nom ?

  • To do, comme « faire », c’est-à-dire qu’on essaye de ne pas mettre de bâtons dans les roues aux personnes motivées…
  • Tout Doux, parce qu’on met au cœur du processus de décision le fait d’informer, de dialoguer, de trouver des compromis… plutôt que le conflit et les votes « veto ».

Question:

Et concrètement ?

Il y a deux types d’actions :

  • Les actions ordinaires, qui rentrent dans le cadre de ce que fait l’asso d’habitude. N’importe qui peut en entreprendre sans autorisation, juste en informant ! Une liste dans le règlement intérieur permet d’aider à savoir si une action est ordinaire ou non.
  • Les actions extraordinaire, qui nécessitent un vote pour de la majorité des membres, ou l’expiration d’un délai sans qu’il n’y ait de vote contre.

En cas de vote contre, dans les deux cas, c’est à la personne qui n’est pas d’accord d’organiser un contre vote qui doit réunir la moitié des voies pour annuler l’action. Ce contre-vote arrive en dernier retour, si aucun compromis n’a pu être trouvé en amont.

Alors voilà, quand tu es chez Picasoft, la seule obligation c’est de se tenir informé·e et de voter ! :-D

A Savoir:

Tout le processus est détaillé dans les statuts de l'asso.

  • asso/fonctionnement/toutdouxcratie.txt
  • de qduchemi